AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Unexpected ● Ilaria
 :: The Middle-Earth :: Gondor :: Belfalas

Aranel

origine : Gondorienne, est née et a grandi à Pelargir
emploi : Employée par sa mère, elle livre, accompagne et protège ses convois de marchandises
missives envoyées : 86
en Terre du Milieu depuis : 20/01/2017
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Jan - 10:02


« Unexpected » - Côtes du Belfalas, il y a quelques semaines


Elle allait étriper ce sombre idiot et en faire de la charpie. Dès qu'elle aurait un peu de temps. Soit plus tard. Aranel fut interrompue dans ses sombres pensées par une lame qui jaillit de sa gauche et qu'elle para d'un revers de la main. La soirée avait pourtant bien commencé. Le groupe s'était réuni autour du feu pour partager le repas du soir et une petite veillée avant que chacun aille se reposer pour la nuit. Mais lorsqu'était venu le moment de désigner les tour de garde, cet idiot de Dalen avait proposé le nom du nouveau qui s'était ratatiné sur son siège à cette simple idée. A son air mal assuré, la jeune femme aurait dû comprendre qu'il s'agissait d'une mauvaise idée et proposer quelqu'un pour l'accompagner. Au lieu de quoi cet abruti était parti dans un éclat de rire égrillard avant de gratifier le pauvre gamin d'une tape brutale dans le dos. Même pas vingt ans, tout juste débarqué dans le groupe, Aranel aurait dû se rendre compte que ça finirait mal rien qu'en le voyant pâlir de plus belle sous ses tâches de rousseur.Le pauvre gosse s'était bien évidemment endormi et elle payait sa négligence.

Une bande de voleurs, attirés par la perspective d'un peu d'argent facile n'avait pas hésité à fondre sur eux. Et la jeune femme et les quelques compagnons qui étaient arrivés tentaient tant bien que mal de les repousser. Ils étaient malheureusement nombreux et revenaient à la charge à chaque fois. Elle évita une nouvelle attaque, s'écartant de justesse pour répondre d'un coup qui alla frapper son adversaire au bras. Il répondit par un grognement de douleur tentant de riposter. Mais Dalen intervint alors, l'envoyant au tapis d'une bourrade puissante. La brunette lui dédia un regard noir. Il n'était pas pardonné pour autant.

Comment la nuit au départ si tranquillement avait-elle tourné à la catastrophe en l'espace de quelques minutes ? Les côtes du Belfalas pourtant si calmes avaient virés dans un concert de cris et de grognement, ponctué par le fracas des lames. A la lueur des feux de camps cela donnait un drôle de spectacle. Elle aurait dû insister pour qu'ils poussent jusqu'à Dol Amroth au lieu de remettre le trajet au lendemain, ça les aurait forcés à chevaucher au crépuscule mais ils seraient déjà arrivés et auraient évité cette embuscade malheureuse au cœur de la nuit. Mais elle n'aurait pas pu savoir malheureusement.

Une lame siffla à quelques centimètres de son visage et Aranel n'évita la balafre qu'en trébuchant malencontreusement en arrière, s'effondrant au sol. Son adversaire saisit l'occasion pour se jeter sur elle et l'éclaireuse para de son sabre, le choc violent des lames lui arrachant un grognement d'effort. Elle n'aurait pas dû se laisser acculer ainsi. Elle était plus petite et plus agile, misant sur sa rapidité naturelle face à ces brutes épaisses mais ils étaient plus fort et une fois coincée, le repousser sans une aide bienvenue devenait franchement difficile. Elle résistait tant bien que mal sa main droite tentant d'atteindre une poche sur sa hanche, donc elle extirpa avec difficulté une fine lame. Pas plus grande que la paume de sa main, l'arme aussi petite soit-elle vint frapper son adversaire au visage et celui-ci relâcha sa prise dans un grognement mécontent. Profitant de ce répit, la jeune femme s'extirpa de son emprise.

« Maintenant finit de jouer, gronda-t-elle, si toi et tes camarades voulez partir d'ici avec le peu de fierté qu'il vous reste c'est maintenant ou jamais. »

Bien évidemment il ne s'avouerait pas vaincu avant d'avoir pris une raclée en bonne et due forme. La brune le savait, ce genre de bas de plafond était bien trop fier pour ça. Le sifflement d'une lame sonna l'alerte et elle se retourna vivement, sentant qu'on l'attaquait dans son dos alors qu'elle était trop occupée à se moquer de son adversaire. Ses provocations finiraient bien par la perdre un jour. L'épée l'effleura légèrement au bras et Aranel tomba maladroitement au sol avec un grognement douloureux. Ca n'était vraiment pas le moment.

AVENGEDINCHAINS



I am the captain of my soul
Beyond this place of wrath and tears looms but the Horror of the shade, and yet the menace of the years finds and shall find me unafraid × by lizzou.

Ilaria

origine : Née sur les terres de Harad mais a grandi à Foncombe
emploi : Fille de la cours / Soldat de Foncombe mais avant tout Rôdeuse avec Grand Pas
missives envoyées : 131
en Terre du Milieu depuis : 16/01/2017
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Jan - 18:41
Unexpected
Aranel & Ilaria
Ah ! S'il en est un dans les cieux qui ait jamais veillé sur toi, que devient-il en ce moment ? Il est assis devant un orgue ; ses ailes sont à demi ouvertes, ses mains étendues sur le clavier d'ivoire ; il commence un hymne éternel, l'hymne d'amour et d'immortel oubli.

J'ai besoin de souffler! Être la fille du conseillé de Foncombe n'est pas toujours de tout repos. Non seulement, j'ai des devoirs diplomatiques mais je dois aussi être un bon soldat et m’entraîner sans oublier tenir compagnie à la princesse Arwen. J'aime ce que je suis et je suis loin d'être à plaindre mais parfois, j'ai besoin de m'échapper avec Grand Pas. Mon ami depuis petite et mon mentor. Il est un peu comme le grand frère que je n'ai jamais eu et grâce à lui, j'ai pû devenir une rôdeuse. Je voyage aux côtés des rôdeurs et de lui même afin de préserver la paix et surtout combattre le mal qui monte. Tout le monde n'est pas au courant et je pense que c'est mieux ainsi. Trop de malheur risque d'arriver et je veux être là pour combattre. Mais pour l'heure, j'ai décidé de partir avec Aragorn et nos acolytes. Notre périple nous amena dans les terres du Gondor. Je vais avouer quelque chose. Si j'ai suivi Aragorn cette fois ci encore, c'est pour une bonne raison. Je ne connais pas tout à fait mes origines. Je connais mon père mais je ne connais rien de ma mère. Mon père ne m'en parle jamais. Je vois bien que ça le fait souffrir et il ne se prive pas de me le faire comprendre en se mettant en colère. A force de chercher depuis toutes ces années, j'ai enfin entendu dire que ma mère avait des origines humaines et que sa famille provenait du Gondor. Si j'ai bien compris ma grand-mère provient de là. Mais, je ne sais pas par où commencer ma recherche. Est-ce une fille du peuple? Une femme de sang royal? Je suis un peu perdue.

Nous avions pas mal marché et il fallait faire une halte. Certains ventres gargouillaient. Nous avions donc décidé de faire un camp. Chacun avait une tâche bien précise. Moi, je devait aller chasser avec Will. Un ami rôdeur que j'apprécie beaucoup. J'avais pris en châsse une biche. Elles commencent à se faire rares dans le coin. Revenir avec une de ces proies serait un plus pour me faire apprécier du groupe. Ok, je n'ai pas besoin de ça mais j'aime conserver de bonnes relations. C'est important. Will n'avait pas réussi à me suivre. Je continuais à la traquer quand j'entendis pas mal de cris sur ma gauche. Je m’accroupis écoutant quelques secondes pour identifier la provenance exacte.

C'est là que derrière de grandes broussailles et cachée, je pus observer la scène se déroulant juste devant mes yeux. Un campement de marchands était en train de se faire attaquer par les voleurs de Belfalas. C'est un groupe organisé mais pas bien méchant pour nous rodeurs. Mais j'avoue qu'ils arrivaient de plus en plus à être nombreux et fort. Ce que je trouve assez bizarre. Mon attention se figea sur une jeune femme en détresse. De loin, elle me faisait penser à moi. Sa façon de se battre et de ne pas se laisser faire. J'en souris d'ailleurs à cette image. Mais plus le temps à la rêverie, il fallait que j'agisse rapidement. Elle semblait sur le point d'être pris à revers.

Sortant d'abord mon arc, je vins à lancer plusieurs flèches sur les assaillants provenant derrière elle. Puis, je pris mon épée et je sortis de ma cachette pour venir me battre face à ses hommes. Mon côté Elfe fait de moi quelqu'un de rapide et d'agile. Bien plus qu'un humain. L'avantage c'est que j'ai une assez bonne vue, pratique pour le tire à l'arc. Bref, après quelques galipettes, je me retrouvais aux côtés de la jeune femme.

- Salut besoin d'aide?!

Lui-dis en la regardant dans les yeux. Puis d'un geste je tua l'homme qui arrivait par surprise derrière elle. Le peu d'homme restant décidèrent de s'enfuir. Il semblerait que la jeune femme et ses congénères arrivèrent à leur faire peur. Je n'avais pas fait grand chose en soit. Enfin de mon point de vu.
Made by Neon Demon

Aranel

origine : Gondorienne, est née et a grandi à Pelargir
emploi : Employée par sa mère, elle livre, accompagne et protège ses convois de marchandises
missives envoyées : 86
en Terre du Milieu depuis : 20/01/2017
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Jan - 18:01


« Unexpected » - Côtes du Belfalas, il y a quelques semaines


La demoiselle était un peu comme tombée du ciel. Une aide providentielle qui mis en fuite le reste de la bande de brigands. Aranel se permis un petit soupir satisfait en les voyant détaler sans demander leur reste. Le calme serait de retour mais elle savait pourtant qu'elle ne pourrait pas baisser sa garde après ce qui était arrivé, trop inquiète à l'idée que ça recommence. La nuit risquait d'être longue. Rengainant son sabre, la jeune femme laissa à ses hommes le soin de faire le ménage. Ca leur apprendrait à manquer de vigilance. Une petite vengeance personnelle lui ferait un peu de bien. L'éclaireuse reporta son attention sur l'étrangère et esquissa un petit sourire discret. Elle n'était pas tenue d'intervenir et qu'elle l'ai fait était toujours appréciable.

« Merci en tout cas, sans votre arrivée nous y serions encore. Cette bande là était du genre tenace. Détrousser les marchands est un peu l'activité des environs. »

C'était bien pour cela que sa mère n'aurait jamais laissé un de ses convois partir sans une protection digne de ce nom. Les temps devenaient de plus en plus durs et les menaces apparaissaient de plus en plus nombreuses. Aranel se rappelait d'une époque où tout était plus simple et moins dangereux, où vous pouviez partir en voyage sans avoir à redouter les dangers qui se dissimulaient dans l'ombre. Les temps changeaient et elle n'était pas certaine que ça soit pour le mieux. Mais ça elle ne pourrait pas y faire grand chose. Sans compter toutes ces rumeurs qui montaient doucement. On chuchotait qu'une drôle d'atmosphère flottait au-dessus de Minas Morgul, comme un regain dans la nappe de ténèbres qui recouvrait celle qui avait été jadis une fière forteresse du Gondor. Aranel tentait de ne plus jeter de regard au nord lorsqu'elle voyageait dans ces parages, craignant presque d'y voir quelque chose. Ses terres vivaient depuis bien trop longtemps à l'ombre du Mordor, la noirceur qui  y régnait était comme une menace constante sur leurs épaules qu'elle refusait de reconnaître. Comment était-ce de ne plus vivre sans cette tension constante ? Elle avait eut peu d'occasions de voyager suffisamment loin pour le savoir.

« Puis-je vous offrir un peu de repos en guise de remerciement ? Proposa-t-elle, c'est la moindre des choses après ce qui vient d'arriver. Et avec ces bandits en déroute, les plaines ne sont pas vraiment sûres. »

On était déjà en train de remettre un semblant d'ordre dans le camp et de se rassembler autour du feu pour faire le point. L'attaque s'effaçait déjà des esprits, mésaventure terminée. Ils avaient eut de la chance cette fois mais Aranel savait qu'elle devrait remettre certaines choses au clair lorsque le moment serait venu, il n'était plus question de prendre ce genre de risques. Par les temps qui couraient c'était vraiment de l'inconscience pure. D'un signe de la tête, elle invita la jeune femme à la suivre. La moindre des choses était de présenter son invitée surprise au reste de la troupe. Elle leur avait apporté une aide bienvenue ce soir et ils pouvaient lui en être reconnaissants.
AVENGEDINCHAINS



I am the captain of my soul
Beyond this place of wrath and tears looms but the Horror of the shade, and yet the menace of the years finds and shall find me unafraid × by lizzou.

Ilaria

origine : Née sur les terres de Harad mais a grandi à Foncombe
emploi : Fille de la cours / Soldat de Foncombe mais avant tout Rôdeuse avec Grand Pas
missives envoyées : 131
en Terre du Milieu depuis : 16/01/2017
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 28 Jan - 14:06
Unexpected
Aranel & Ilaria
Ah ! S'il en est un dans les cieux qui ait jamais veillé sur toi, que devient-il en ce moment ? Il est assis devant un orgue ; ses ailes sont à demi ouvertes, ses mains étendues sur le clavier d'ivoire ; il commence un hymne éternel, l'hymne d'amour et d'immortel oubli.

La jeune femme me remerciait pour mon aide. Je ne pense pas que ce soit grâce à moi que ces bandits finir par s'enfuir. Ils avaient tenu assez de temps pour les essouffler. Car c'est bien ça le principe d'un combat après tout. C'est à celui qui sera à bout de force qui perdra son duel. D'où l'importance de bien s’entraîner afin d'avoir l'endurance et la force. Mince, à m'entendre parler, on dirait mon père lors des entraînements au combat. Je lui ai souvent ri au nez mais j'avoue maintenant avec le recul et peut être un peu plus de sagesse, qu'il avait bien raison. Je n'ai fait aucune guerre, dieu merci mais j'ai pu combattre par ci par là fasse à des bandits et j'ai bien acquis la leçon. La jeune femme devant moi, a tout pour être une guerrière dans nos rangs. Elle manie à merveille son sabre, elle semble épuisée mais pas trop prête à en découdre encore. J'aime ce genre de femme qui ne se laisse pas faire. C'est l'idée que je me fais des femmes en générale même si beaucoup ne pense pas comme moi. Je décidais de sourire à la brunette devant moi. Je fus ravie de l'aider, elle et ses hommes marchands.

- Pas de soucis, je pense que vous auriez fait de même si ça avait été moi. Et puis ces brigands là sont plus nombreux que forts. Même s'il est vrai que ces derniers temps la tendance s'inverse.

Je m'étais accroupie devant le cadavre d'un de ces bandits. C'était plus fort que moi, il fallait que j'inspecte afin d'en savoir plus sur nos assaillants. En fait je venais de reconnaître une sorte de tatouage sur celui-ci. Il y a peu de temps notre groupe de rôdeur avait dû en venir aux armes face à un groupe d'homme vêtus de noirs et un groupe d'orc. Étrange alliance. Cet homme allongé le regard vide avait ce même insigne sur son cou. Je ne trouvais rien ensuite qui m'en apprendrait d'avantage. Je me relevais regardant mon interlocutrice et je répondis en souriant à sa demande.

- C'est gentil merci, j'accepte votre offre avec plaisir. Mais je ne pense pas rester de trop. Je n'étais pas seule en ces lieux. J'ai des amis rôdeurs pas loin sur un camp voisin. J'étais parti pour leur rapporter à manger. Si je m'absente trop, ils s'inquiéteront sûrement. Et se serait dommage qu'ils viennent vous attaquer.

Dis-je en rigolant. Je finis par la suivre. Les marchands me regardaient étonnés d'autres étaient sur leur garde. Heureusement, il y en avait des plus accueillants comme cette jeune femme. Tout était un peu en pagaille. Avant de m'installer devant un bon feu, je décidais de les aider d'abord à ranger et à récupérer ce qui était encore bon à ranger. Les pauvres, certains avaient perdu pas mal. Ce qui m'étonna ce fut leur réaction comme s'ils étaient habitués à être attaqués tous les jours.

- Vous ne semblez pas si attristé que ça. Vous avez connu beaucoup d'attaque de ce genre? Perdez-vous beaucoup en marchandise?

Demandais-je tout en finissant de ranger. Puis j'eu le déclic. Je ne m'étais même pas présentée. Quelle gourde je fais parfois. Et puis, j'étais curieuse d'en apprendre d'avantage sur mon interlocutrice.

- Oh désolé je ne me suis pas présentée. Moi c'est Ilaria de Fondcombe. Fille du conseiller, soldat et Rôdeuse à mes heures perdues ou plutôt de liberté. Enchanté!

Je tendais ma main afin de lui serrer la sienne tout en souriant. Je ne suis pas du genre à faire la tête et à ne pas être sociable. J'aime aller vers les gens et apprendre à les connaître. Je suis curieuse ce n'est pas nouveau. Mais la faute à qui? A mon père, je dirais. Je ne connais rien de mes origines et ça m'a valu d'être curieuse. Et cet aspect de ma personnalité s'est avéré rester au fil du temps. Bref, je finis par m’asseoir devant le feu qu'ils venaient d'allumer.

Made by Neon Demon


★ She was two sides of the same coin ★

Aranel

origine : Gondorienne, est née et a grandi à Pelargir
emploi : Employée par sa mère, elle livre, accompagne et protège ses convois de marchandises
missives envoyées : 86
en Terre du Milieu depuis : 20/01/2017
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Jan - 10:22


« Unexpected » - Côtes du Belfalas, il y a quelques semaines


Le calme revenait au fur et à mesure et la petite troupe tentait de sauver ce qui avait échappé à l'attaque, rendant au camp un semblant de rangement. Plus facile à dire qu'à faire mais chacun y mettaient du sien et la situation reviendrait à la normale rapidement. A tel point qu'on douterait même avoir subit une attaque si peu de temps auparavant. Ils avaient malheureusement l'habitude de ce genre de chose. Les vols n'étaient pas leur lot quotidien mais les brigands étaient suffisamment nombreux pour que leurs convois aient besoin d'une escorte régulière. La jeune femme avait semblé beaucoup s'intéresser à sa victime, ce qui n'avait pas échappé à l'éclaireuse, même si elle n'avait fait aucun commentaire à ce sujet. Ainsi donc elle voyageait en groupe. C'était plutôt logique, puisqu'il était rare de croiser des voyageurs seuls dans ces régions plutôt isolées. Le peu qui s'aventurait sur les routes en ces temps troublés était suffisamment entraîné pour ne pas avoir à craindre une attaque éventuelle.

«  C'est malheureusement régulier, admit-elle, mais c'est le lot de beaucoup de voyageurs. Les routes sont de moins en moins sûres ces derniers temps. On raconte beaucoup de choses. Heureusement, nous sommes préparés à cette éventualité. »

Cela faisait si longtemps qu'elle parcourait les routes. Et ses parents l'avaient entraînée durant des années. Ce qui n'empêchait pas sa mère de lui coller quelques chaperons sous prétexte d'envoyer un homme de confiance avec elle. Elle aurait beau gagner en expérience, ils ne la verraient toujours que comme leur petite fille.
Maintenant que les choses retombaient, elle l'invita à s'asseoir autour du feu où elles furent bientôt rejointes par quelques curieux avides d'en apprendre plus sur cette mystérieuse inconnue. Leurs dehors d'hommes un peu brutes n'en cachaient pas moins de vrai commères, même s'ils s'en défendaient âprement.
Aranel ne put s'empêcher d'avoir un regard intéressé pour l'étrangère. Une voyageuse venue de Fondcombe ? Cela expliquerait peut-être ce petit quelque chose qui émanait de sa personne. L'éclaireuse avait entendu tellement d'histoires à propos de cet endroit qu'on aurait presque dit qu'il faisait partie d'une légende. Impossible de démêler le faux du vrai mais on colportait beaucoup d'histoires à propos des elfes et des habitants de ce drôle de havre. La brune aurait bien aimé le voir de ses yeux un jour mais ça lui paraissait plutôt improbable pour l'instant. Aussi se contentait-elle des histoires qu'on lui racontait.

« Aranel, répondit-elle simplement, je suis originaire de Pelargir et ce convoi est envoyé par mes parents, nous livrons à Dol Amroth dès demain. Je dois l'avouer, j'ai entendu bien des choses sur les gens de chez vous mais je ne m'attendais pas à en rencontrer un jour. Vous êtes bien loin de vos terres. »

La jeune femme gardait de vieux souvenirs de ses leçons de géographie. Ces terres reculées du nord lui paraissaient si lointaines qu'elles semblaient appartenir à un autre monde. Un univers inconnu qu'elle n'aurais probablement jamais l'occasion de voir de ses yeux. Comment vivait-on si loin ? Le lieu plus éloigné qu'elle avait pu se permettre restait le Rohan où elle s'était rendue quelques fois pour affaire. Et déjà, le mode de vie radicalement différent lui avait donné l'impression d'entrer dans un autre monde.

AVENGEDINCHAINS



I am the captain of my soul
Beyond this place of wrath and tears looms but the Horror of the shade, and yet the menace of the years finds and shall find me unafraid × by lizzou.

Ilaria

origine : Née sur les terres de Harad mais a grandi à Foncombe
emploi : Fille de la cours / Soldat de Foncombe mais avant tout Rôdeuse avec Grand Pas
missives envoyées : 131
en Terre du Milieu depuis : 16/01/2017
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Jan - 21:13
Unexpected
Aranel & Ilaria
Ah ! S'il en est un dans les cieux qui ait jamais veillé sur toi, que devient-il en ce moment ? Il est assis devant un orgue ; ses ailes sont à demi ouvertes, ses mains étendues sur le clavier d'ivoire ; il commence un hymne éternel, l'hymne d'amour et d'immortel oubli.

Malheureusement, beaucoup de marchand ou même de voyageurs se font attaquer sans raison. Le mal commence à arriver en Terre du Milieu. Peu de personnes sont au courant et nous Rôdeurs nous sommes là pour les protéger. A la base, un rôdeur est juste une personne sans attache qui ère mais depuis que Aragorn a pris les choses au sérieux, il a crée ce groupe de Rôdeur afin d'aider les différents peuples. C'est ma vision des choses. Le convoi de cette jeune femme n'est pas le premier et ne sera pas le dernier. La peur gagne la terre. Les gens sentent que quelque chose est en train de changer. Certains font le plein de victuailles afin de mieux tenir le moment opportun. Rester cacher pour mieux survivre. L'entraide est désormais loin. L'humain est mauvais. Il pille pour mieux survivre. Ok, ils ne sont pas tous comme ça mais pour le moment de ce que j'en ai vu: Aïe! Évidement que les convois commencent à s'y faire mais combien de temps, ces pauvres gens tiendront-ils? Comment feront-ils lorsqu'ils n'auront plus rien? Ca me rend bien triste et ce qui est plus triste c'est que pour le moment, nous avons mieux à faire que s’apitoyer sur leur sort. Ce qui rassure c'est qu'il y a des gens fort comme cette guerrière.

- J'espère vraiment que vous aurez plus de chance à l'avenir. Si ce n'est pas indiscret que raconte t-on?

Je le sais très bien ce qu'on raconte mais j'aime savoir également ce que disent les gens et les autres peuples. Savent-ils vraiment pour Sauron et pour le roi Sorcier? Je ne pense pas qu'ils sachent exactement. C'est un bien pour eux. Pour le moment être sur leur garde suffit. Ca les prépare. Ok, nous n'en savons pas d'avantage mais nous, nous connaissons l'ennemi et de ce qu'il s'est passé. Le vol de l'anneau unique. Mon père et le seigneur Elrond en ont parlé ainsi qu'avec un grand homme vêtue de Gris. J'écoute au porte oui, c'est un vilain défaut. Mais j'ai aussi questionné Aragorn. Il ne me dit pas tout non plus mais au moins j'en sais des choses. Puis la jeune femme vint à se présenter aussi. Je sens de la méfiance mais j'écoute. Je baisse la tête et échappe un petit rire, lorsqu'elle me dit que je suis bien loin de chez moi. Elle n'a pas tord. Il m'arrive de voyager très loin. Ce qui déplaît fortement à mon père. Mais il me comprend au fond de lui. Je sais qu'il ferait pareil à ma place.

- Enchanté Aranel. C'est un honneur de vous rencontrer. C'est un bien épuisant voyage que vos parents vous font faire. Oh, il est vrai que les miens ne partent pas aussi loin que ce que je peux le faire,en effet. Disons que je suis l’exception. J'aide un ami dans certaine tâche et je suis également à la recherche de certaines de mes origines.

Je n'en parle pas souvent mais qui sait peut être qu'en parlant, je finirais par trouver des personnes qui ont déjà entendu parler de ma mère et de sa famille. Heureusement que mes acolytes ne sont pas là. Ils feraient en sorte que je ne sache pas. Je trouve ça bien étrange d'ailleurs.

- Aimeriez-vous voyager d'avantage comme je le fais? Qui sait peut être un jour , je vous accueillerais à Fondcombe et vous ferez visiter.



Made by Neon Demon


★ She was two sides of the same coin ★

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: